Google Search Console n’est pas la solution pour contrer le Not Provided. 1


Madeline
Sur twitter

Madeline

Diplômée d'Audencia Nantes, j'ai commencé par faire des stages en communication web, puis web marketing avant de me plonger dans le SEO.

Je suis actuellement consultante SEO chez iProspect. J'ai ouvert ce blog pour partager des astuces, des tuto, ou des informations plus orientées techniques et opérationnelles.
Madeline
Sur twitter

Google Search Console n’est pas la solution pour contrer le Not Provided…car il y a également du not provided sur google search console. La part est cependant beaucoup plus réduite que sur Google Analytics.

Comme sur Google Analytics, Google Search Console ne fournit pas toutes les informations…mais il a le mérite|l’audace de ne cacher la part du Not Provided dans son interface.

« Les requêtes rares ne figurent pas dans ces résultats, pour protéger la vie privée de l’internaute qui effectue la requête. »

https://support.google.com/webmasters/answer/6155685

Mais quelle est vraiment la part de ces requêtes rares ?

Utiliser Google Data Studio pour voir le Not Provided de Google Search Console

Si vous ajoutez le connecteur Google Data Studio, site ou URL, en prenant ensuite le tableau, vous aurez probablement une première ligne vide : c’est le nombre de clics, d’impressions, etc. (toutes les statistiques que vous demanderez) où le mot clé n’est pas fourni :

En prenant les sources de démonstration de google, on voit clairement que le premier mot clé n’est donc pas fourni… Si vous allez directement dans l’interface de

NB : depuis la màj du 19/08/2018, cette ligne vide a disparu.

Catégoriser les mots clés de Google Search Console sur Google Data Studio

Vous avez déjà vu qu’il y avait du not provided…mais comme vous êtes fainéant, vous avez la flemme de calculer le pourcentage en faisant nombre de clics de la ligne vide / nombre de total de clics. Je vous comprends.

La méthode simple pour connaitre le pourcentage, c’est de présenter les informations en camembert au lieu du tableau. Mais vous pouvez créer un camembert encore plus simple, avec juste 2 parts : le not provided, le reste.

Du coup, nous allons créer un champ pour catégoriser les mots clés.

Plus particulièrement, créer une dimension.

Vous la nommerez comme bon vous semble (par exemple : catégorisation mot clé) et mettrez cette formule :

 

Pour en savoir plus, la documentation est ici : https://support.google.com/datastudio/answer/7020724?hl=fr

(à noter que  Query is null n’a pas l’air de marcher comme condition…).

Et vous aurez un beau camembert de fainéant :

Donc, quelle est vraiment la part de ces requêtes rares ? Elle peut donc atteindre facilement 1/4 voirs 1/3 des clics….voire 70%. On est loin des 95% sur Google Analytics mais ce n’est pas négligeable non plus.

Toujours pour cette formule, rien ne vous empêche de faire plusieurs cas, donc plusieurs conditions, et d’avoir une catégorisation de mots clés plus précises. Si vous connaissez les expressions régulières, c’est l’occasion de pratiquer (sinon, c’est l’occasion de les apprendre).

Google Search Console et les requêtes rares (update du 19 août 2018 sur google search console)

Depuis le 19 aout, Google a modifié les données présentes dans les courbes de Google Search Console.

Avec la segmentation provided/not provided, vous pouvez facilement constater que Google ne compte plus le « not provided » dans les graphiques filtrés.

Attention, la chute est brutale lorsqu’on applique un filtre (exemple : « query » does not contain « mon nom de marque »).

Google a décidé d’harmoniser l’affichage de ses données dans Google Search Console. On ne voyait pas la ligne vide dans les tableaux ? et bien maintenant, elle est également supprimée des courbes. Mais jusqu’à maintenant, elle n’est pas supprimée du total des clics, elle est juste supprimée lorsqu’on applique un filtre ou une segmentation basée sur les mots clés.

Ici, j’ai la courbe Url clicks sans aucun filtre appliqué, juste le total.

Puis en dessous, je décide de voir la ventilation entre les requêtes données et celles anonymisées. On voit bien que la courbe affichant le total est régulière alors que le graph ventilé pâtit de la suppression des données anonymisées (not provided).

 

Si vous faites une utilisation avancée de Google Data Studio, en travaillant bien votre segmentation puis vos filtres, vous pouvez ne pas être surpris par ce nouvel affichage de Google.

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Google Search Console n’est pas la solution pour contrer le Not Provided.

  • Sébastien

    Merci pour l’astuce ! Je suis un peu surpris : en appliquant la méthode, pour un très gros site e-commerce, j’arrive à 53% de requêtes rares / not provided :/