Optimiser son SEO avec Google Tag Manager 3


Madeline
Sur twitter

Madeline

Diplômée d'Audencia Nantes, j'ai commencé par faire des stages en communication web, puis web marketing avant de me plonger dans le SEO.

Je suis actuellement consultante SEO chez iProspect. J'ai ouvert ce blog pour partager des astuces, des tuto, ou des informations plus orientées techniques et opérationnelles.
Madeline
Sur twitter

A Que du Web 2017, j’ai pu présenter un usage détourner de Google Tag Manager : utiliser google Tag Manager pour mettre en place des optimisations SEO.

Les slides sont ici :

Mais il n’est pas facile de voir tout le code sur les slides, donc les voici ici, avec quelques bonus.

Attention, je le redis ici, il s’agit de détourner l’usage d’un outil. On se transforme un peu en Mac Gyver. Si les idées de Mac Gyver ont beau fonctionner (en théorie), en pratique, ce n’est pas recommandé de le faire.

Mais c’est parti.

Réécrire les balises title

Variable pour récupérer la balise title (Variable Javascript)

On sélectionne le titre du document (de la page).

Il vous faut également la table de conversion SEO – lookup- New Title, qui contiendra vos titres

Le tag pour réécrire les balise title

Le titre du document va être pioché dans le tableau de conversion.

Réécrire les meta descriptions

Variable pour récupérer la meta description (JavaScript personnalisé)

On cherche la présence d’une meta ayant un attribut name=’description’ et on retourne le contenu.

Tag permettant la réécriture de la meta dscription

Il s’agit du même principe que pour la balise title mais le tag est un peu plus long. Si on utilisait du jQquery, le code serait bien plus court mais j’ai préféré ne pas faire appel à de librairie supplémentaire.

Il faut également la variable « tableau de conversion » qui contient les nouvelles meta description.

Pour chaque meta, on surcharge l’attribut « content » avec le contenu du tableau de conversion.

Ajouter une meta description

C’est exactement le même principe qu’au dessus. On fait appel à une variable loookup table (tableau de conversion) qui contient les meta descroptions à ajouter ({{SEO – lookup – new metadesc}}).

Puis la balise qui permet d’ajouter un élément dans le head. Cet élément est une meta, dont le nom est description, et le contenu est pioché dans la variable.

Balise pour ajouter une meta description

Ajouter une canonical

Variable permettant de récupérer le contenu de la balise canonical.

Il est nécessaire d’avoir créé la balise permettant d’indiquer l’url canonique (ici : SEO – canonical sans parametre).

Si ensuite la balise canonical est « undefined », on peut utiliser le tag permettant d’ajouter la balise rel.

Balise pour ajouter un tag link rel canonical

On crée une balise link, on lui ajouter un attribut ‘rel=canonical’, et le href va être pioché dans notre tableau de conversion.

Réécrire une balise canonical

Une fois le contenu de la balise récupéré (ou si celui-ci est undefined), voici le tag permettantde modifier la canonical.

C’est toujours le même principe.

 Ajouter une balise meta robot no index

Lors des tests réalisés pour la présentation au SEO campus 2016, JavaScript et indexation, où en est-on ?, en injectant une balise meta robot no index, la page avait bien disparu des SERPs.

Voici le tag qui permet d’ajouter une balise meta robot no index.

Supprimer une meta robot no index

Par contre, le test inverse n’avait pas fonctionné. Supprimer en JavaScript une balise no index n’avait pas permis la réindexation de la page.  Il semblait donc que la directive No Index prime si Google en trouve une.

Donc ce tag ne sert à rien mais le voici :

Voilà, amusez-vous bien.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Optimiser son SEO avec Google Tag Manager